Aller au contenu principal
Les statues de l'oeuvre de C. Lapie "Constellation de la douleur"
[Monument] "Constellation de la Douleur", Ch. Lapie, août 2015
A-
A
A+

Le Monument des Basques

Craonnelle, Monument des Basques
[Craonnelle] Monument des Basques, Septembre 2014
Craonnelle, Monument des Basques
[Craonnelle] Monument des Basques - Non daté
Craonnelle, Monument des Basques
[Craonnelle] Monument des Basques - Non daté
Craonnelle, Monument des Basques
[Craonnelle] Monument des Basques - Non daté
Découverte inédite du Chemin des Dames Monument des Basques < Craonnelle < Aisne < Picardie
Découverte inédite du Chemin des Dames Monument des Basques < Craonnelle < Aisne < Picardie

Ce monument érigé à la mémoire des combattants de la 36ème Division d’Infanterie se situe à proximité de la Ferme d’Hurtebise en direction de Craonnelle.

Inauguré le 30 septembre 1928, ce monument se singularise par l'absence de référence guerrière. Au premier plan, un paysan basque (et non un poilu) en costume traditionnel coiffé d’un béret et tourné vers le « pays », tournant le dos au champ de bataille. Pour rappeler que derrière chaque soldat sacrifié, il y avait, avant tout, un homme.

En bordure de la D18, 
entre Craonnelle et Oulches-La Vallée Foulon
02160 CRAONNELLE

Coordonnées GPS :
49° 25' 48.405" N / 3° 45' 35.367" E

Accès libre

L´obélisque, entièrement composée en pierre de Souppes (à proximité de Melun) et haut de 14 mètres, est orné de couronnes de lauriers renfermant le nom des départements engagés (Hautes Pyrénées, Landes, Basses Pyrénées) :

  • le 12ème Régiment d’Infanterie de Tarbes, 
  • le 14ème Régiment d’Artillerie de Tarbes, 
  • le 34ème Régiment d’Infanterie de Mont de Marsan,
  • le 18ème Régiment d’Infanterie de Pau, 
  • le 218ème Régiment d’Infanterie de Pau, 
  • le 49ème Régiment d’Infantrie de Bayonne, 
  • le 249ème Régiment d’Infanterie de Bayonne

Le monogramme de la 36e Division d´Infanterie occupe les faces latérales.  Un casque militaire, sur la face nord surmonte la liste des batailles auxquelles a participé la 36e D. I., les noms des généraux ainsi que la date d'inauguration de l'édifice : « A la gloire de la 36e Division d´Inf. / A toutes les batailles de la guerre de 14-18 / Charleroi - Guise / Marne - Craonne / Août 1914 - Avril 1916 / Verdun - Argonne / Somme 1916 / Craonne - Alsace / Champagne - 1917 / Montdidier - Courcelles / Chemin des Dames / Laonnois - 1918 / En mémoire des combats / qu´elle livra sur ce plateau / Craonne - Vauclerc / Hurtebise - (septembre 1914) / Les Creutes (25 janvier 1915) : Craonne - Californie / Mai - juin 1917 / Ce monument / élevé par souscription publique sur / l´initiative des Anciens Combattants / de la 36e Division / Inauguré / le 30 septembre 1928 / sous la présidence du / Général Mittelhauser ». « La 63e DI fut commandée par / Général Jouanic 1914 ; Général Paquette 1916-1917 / Général Bertin 1914 ; Général Mittelhauser 1918 / Général Lestoquois 1915 ».

Le monument d'une région

Le projet voit le jour en mai 1926 grâce aux souscriptions publiques, aux subventions versées par les conseils généraux des Landes, des Basses et Hautes Pyrénées, par les communes basques (Mont-de-Marsan, Pau, Tarbes, Bayonne, Biarritz, Dax). Les quêtes organisées dans les kermesses du sud-ouest permirent de compléter cet apport financier, l´argent étant rassemblé par l'Association des Anciens Combattants de la 36e Division d'Infanterie. La création de l'édifice fit donc l'objet d'un investissement de toute une région. Un concours fut lancé auprès des anciens combattants artisans, remporté par l'architecte Mathieu Forest et le sculpteur Claude Grange. 
 

Sources :
La Lettre du Chemin des Dames n°28

Mémorial virtuel