Aller au contenu principal
Les statues de l'oeuvre de C. Lapie "Constellation de la douleur"
[Monument] "Constellation de la Douleur", Ch. Lapie, août 2015
A-
A
A+

Le fort de Condé

A l'intérieur du fort de Condé à Chivres-Val (Aisne)
[Chivres-Val] Fort de Condé, août 2013
Intérieur du fort de Condé à Chivres-Val (Aisne)
[Chivres-Val] Fort de Condé, août 2013
Touristes en visite au fort de Condé (Aisne)
[Chivres-Val] Fort de Condé, août 2013
Photographie du Fort de Condé, extraite du projet pédagogique 2007-2008 en partenariat avec les collèges de Corbeny et Vailly-sur-Aisne et la Caverne du Dragon
[Projet pédagogique 2007-2008 - Tableaux vivants de la Grande Guerre] Fort de Condé

Le Fort de Condé est un très bel exemple de l'architecture militaire de la fin du 19ème siècle. Non loin du Chemin des Dames, entre Laon et Soissons, ce monument historique appartient au système de défense imaginé par le Général Séré de Rivière après la défaite de 1870. Il s'inscrit dans la tradition de la fortification Française de Vauban à Maginot. En parti détruit pendant la 1ère Guerre mondiale, il était prévu pour abriter six cents hommes, leurs officiers, avec chevaux et munitions.

Construit en même temps que celui de La Malmaison et par les mêmes entrepreneurs (maisons Dollot et Fortier notamment), l'essentiel de sa construction est est achevé fin 1883. Le fort couvre 13 hectares et peut accueillir jusqu'à 650 hommes dont 20 officiers. Une infirmerie peut abriter 80 malades. L'écurie est prévue pour 12 chevaux ; des magasins à poudre et à munitions, une forge un atelier à bois et deux puits occupent les autres parties aménageables.

Fort de Condé
02280 CHIVRES-VAL

Coordonnées GPS :
49°24'04.8"N / 3°27'14.5"E

03 23 54 40 00
03 23 54 40 04

AVRIL-MAI-SEPTEMBRE-OCTOBRE-NOVEMBRE
Heures d’ouverture : 9h30-17h30
Visites guidées : 14h et 16h (sauf les lundis, jeudis et jours de manifestation)

JUIN-JUILLET-AOUT
Heures d’ouverture : 9h30-18h30
Visites guidées : 14h et 16h (sauf les lundis, jeudis et jours de manifestation)

Adultes: 6.50 €
8-18 ans: 4.00 €
0-7 ans: gratuit
Tarif préférentiel famille (2 adultes+2 jeunes): 17 €

À l'instar du fort de La Malmaison, le fort de Condé devient inutile avec l'évolution de l'armement ; il est déclassé en 1912. Les Allemands prennent l'ouvrage sans combat le 1er septembre 1914. Peu après, le fort est plusieurs fois attaqué par les Français et les Anglais. L'ouvrage tombe le 15 septembre avant d'être repris à la suite d'une violente contre-attaque impériale. De violent combats se déroulent fin septembre ; les Allemands tiennent la place. Ils y installent un phare qui balaie la vallée de l'Aisne ainsi que des batteries d'artillerie.

Lorsque le 16 avril 1917 l'offensive du Chemin des Dames est lancée, les troupes de Von Kluck évacuent la position. En octobre 1917, les généraux Pershing et Franchet d'Esperey viennent observer le champ de bataille depuis le fort. Le 27 mai 1918, la contre-offensive germanique enfonce les lignes alliées. Le fort de Condé-sur-Aisne est bombardé et prit d'assaut le 28 mai 1918. En août 1918, les poilus français reprennent position dans le secteur de l'Aisne. Les Allemands le quittent le 7 août 1918 après avoir enlevé leurs pièces d'artillerie. L'ouvrage, ruiné en partie et rendu inutile, est désarmé après-guerre avant d'être abandonné en 1927.

Dans les années 1950, le fort accueille un centre de désobusage. En 1959 la commune de Chivres Val rachète la place à la commune de Condé-sur-Aisne afin de servir de carrière en pierre de taille pour les habitants de Chivres-Val et des environs. En 1979, le couple Potier créé l'association de sauvegarde et de mise en valeur du fort de Condé, des églises et des monuments en péril du sud-Picardie. Le fort commence alors à être rénové. Le 1er juillet 2003 l'effort commun fourni par la Communauté de Communes du Val de l'Aisne, qui a décelé le potentiel économique des lieux, a permit l'ouverture du fort de Condé-sur-Aisne en proposant des visites guidées du site ainsi que des événementiels.

Mémorial virtuel