Aller au contenu principal
Carte postale allemande du cimetière provisoire d'Ailles, village détruit du Chemin des Dames (Aisne)
[Ailles] Carte postale allemande du cimetière provisoire
A-
A
A+

Mur du souvenir

Vous souhaitez laisser un message de votre visite sur le Chemin des Dames,  laisser un témoignage sur la Grande guerre ou rendre hommage à votre aïeul mort ou blessé sur le Chemin des Dames ?
Vous avez un lien particulier avec cette période de notre histoire et le Chemin des Dames ?

Dîtes-le avec vos mots, photos ou même vidéos. Laissez un témoignage.

Croix de guerre et plaque matricule (361)

Mon grand-père

21/11/2021

A la mémoire de mon grand-père, Maurice Abel DUVAL né le 18 mars 1898 à Brion (49).

Il arriva sur le front le 3 mai 1917, dans le secteur de Chevreux et Corbény avec le 66ème RI.

Passe au 41ème RI le 11 juin 1918. Gazé à Verzenay le 16 août.

Passe au 24ème Bataillon de Chasseurs à pieds le 6 août 1919 (mission en Pologne).

Ma maman nait en 1939;  moi en 1966, avec comme seule traces de son parcours militaire une plaque matricule, une Croix de guerre, une carte d'ancien combattant, ainsi  que des informations glanées sur internet. j'ai le souvenir d'un grand-père peu loquace... il est mort en 1980.

Michel ALEGRE
150ème Régiment d'Infanterie
20/11/2021

Hommage à mon grand oncle Gustave Marius Célestin. Il a été blessé le 30 août 1917 au ravin d'Henrias dans le Meuse. C'est en juillet 1918 qu'il a été porté disparu au Bois du Roi dans la Marne, d'après sa fiche militaire, captif de l'ennemi, prisonnier interné en Allemagne, décédé sans autres renseignements.  Son décès a été fixé au 1 août 1918.

Il allait avoir 21 ans. Son frère Marcel, mon grand-père a survécu à la grande guerre. C'est seulement dans les années 90 que son neveu, mon père, a retrouvé sa tombe et a pu lui rendre hommage en se rendant à la Nécropole Nationale de Pontavert dans l'Aisne.

Honneur et respect !

 

Annick CHARRIERE
À la mémoire de
CHEFSON Louis Etienne
162ème Régiment d'Infanterie
16/11/2021

Il était peut être mon aieul, il porte le même de famille que ma mère. merci pour avoir donne votre vie

ZERKOVITZ
À la mémoire de
DEMAURE Pierre Marie
165ème Régiment d'Infanterie
11/11/2021

En ce jour de commémoration, une pensée pour notre grand-père tué au combat pour notre liberté

René GILET
28e Régiment d'Infanterie
13/09/2021

Charles Alexandre Marguerite était le premier mari de ma grand mère Gabrielle Claire Deschamps ( épouse perdrix).

Il était aussi le père de ma tante Solange Juliette Charlotte Margueritte ( épouse place) , née en 1915 .

J'ai découvert ces informations récemment en travaillant sur ma généalogie.

Hommage à cet ancêtre, marié, père de famille, mort pour la France à 33 ans à Chermizy Ailles, le 29 juin 1917.

Patrick FERRAND
4ème Régiment de Zouaves
13/09/2021

Hommage à mon grand oncle Célestin Pierre Marie Victor Ferrand, né le 8 février 1891 à Combourg, mort pour la France le 25 septembre 1914 à Vassogne, il avait 23 ans.

Ses autres frères ont survécu à la Grande Guerre, dont mon grand père Jean Marie.

Pour moi c'est le héros de la famille.

 

 

Patrick FERRAND

A mon grand oncle

11/08/2021

A la mémoire de mon grand oncle que je n'ai pas connu, soldat du 6ème bataillon de chasseur à pied, mort pour la FRANCE le 23 octobre 1917 à la bataille de Vailly sur Aisne dans l'Aisne 

251ème Régiment d'Infanterie
10/08/2021

Je tiens à perpétuer le souvenir de mon grand-oncle Valentin FURET, prêtre, brancardier, de la 2ème compagnie du 251e RI, tué par balle à 6h 30 lors de l'assaut général le 16 avril 1917 à Berry-au-Bac, à la côte 108. D'après l'acte de décès, deux soldats ont bien témoigné qu'il avait été tué par balle, mais il est porté disparu. Il a été cité à l'ordre de la Division et a reçu la Croix de guerre avec étoile d'argent.

À la mémoire de
DAGUET André Théophile
156ème Régiment d'Infanterie
29/04/2021

André a quitté le bourg de Ceyroux (dans sa creuse natale) où il cultvait la terre familiale pour rejoindre le service militaire  le 1er octobre 1912. Il n'y reviendra jamais vivant, comme tant de jeunes hommes de sa génération.

Incorporé au service militaire le 01/10/1912 (il a d'abord été cavalier, puis dragon), il a été incorporé dans le cadre de la mobilisation nationale le 11/08/1914 (à l'âge de 23 ans) au 2ème régiment de Dragons puis est passé au 156ème régiment d'infanterie le 09/01/1916.
Il a été blessé le 02/07/1916 à la bataille de Hardecourt aux Bois (80). Mais à cette bataille, il en ressortira "qu'avec" une plaie au bras gauche provoquée par un éclat d'obus.
C'est finalement au chemin des dames qu'il tombera face à l'ennemi  le 19/05/1917. Il n'avait que 26 ans, n'a jamais pu se marier, ni avoir d'enfant.

C'était le frère de mon arrière grand-mère, âgée de 20 ans à sa mort. Il ne verra jamais sa petite soeur en mariée.

Sabrina FOURGEAU
À la mémoire de
QUEVREMONT Alfred Joseph
4ème Régiment de Zouaves
18/04/2021

Je  tiens  à  rendre  hommage  à mon  grand-oncle  Alfred  tué  à  l'ennemi   et  jamais  rendu  au  sien  comme  son  frère   Marcel  et  qui  n'a  pas  de  sépulture où  nous  recueillir.

Corinne QUEVREMONT

Mémorial virtuel