Aller au contenu principal
Centre d'Accueil du Visiteur du Chemin des Dames - Caverne du Dragon
Centre d'Accueil du Visiteur du Chemin des Dames - Caverne du Dragon
A-
A
A+
Retour

Entrez dans la Caverne du Dragon

Parmi les nombreux sites de la 1ère Guerre mondiale dans l’Aisne, la Caverne du Dragon est l’un des plus emblématiques : c’est un incontournable pour qui veut toucher au plus près ce qu’était le quotidien des soldats pendant ce terrible conflit.  

Dans l’antre de la bête

A l’origine, la Caverne du Dragon est une carrière exploitée depuis le XVIe siècle comme on en trouve beaucoup sur les plateaux calcaires du Laonnois au Soissonnais.

Ces nombreuses « creuttes » comme on les appelle localement ont été très souvent utilisées comme abri par les troupes allemandes et alliées durant la 1ère Guerre mondiale. Les soldats y ont laissé de nombreuses gravures murales. On trouve des complexes souterrains similaires à Braye-en-Laonnois, Roucy et Nouvron-Vingré où les carrières de Confrécourt peuvent également se visiter. Mais la Caverne du Dragon a ceci de particulier qu’elle se trouve directement sur la ligne de front. Sa position sur les hauteurs du Chemin des Dames en faisait un enjeu stratégique crucial pour lequel de nombreuses vies furent sacrifiées dans chaque camp.

Forteresse souterraine

La visite de ce lieu en dehors du temps reste une expérience marquante. Si les espaces creusés peuvent paraître vastes, la température constante de 12°, la forte humidité et les ténèbres qui vous enveloppent ne manquent pas de vous rappeler que vous êtes bien à 14 mètres sous terre, enterré vivant…

Pour les soldats, séjourner dans la caverne était pourtant synonyme de répit la plupart du temps. Malgré le fracas des obus qui parfois pleuvaient par centaines juste au dessus de leurs têtes, la Caverne restait un lieu où ils étaient bien plus en sécurité qu’à la surface, au fond des tranchées. Les Allemands avaient pris soin de mettre en place un réseau de connections souterraines avec les lignes arrières, le ravitaillement passait par là, les blessés à évacuer également. C’est toute la valeur d’une position enterrée et c’est en grande partie à cause de cet avantage que l’offensive lancée par le général Nivelle le 16 avril 1917 fut un cuisant échec. Les repérages aériens préalables n’ont pas donné d’informations suffisantes et malgré le déluge d’artillerie opéré avant l’offensive, les positions allemandes sont restées opérationnelles. L’ennemi savait qu’un assaut était imminent, il attendait et était prêt…

 

EN PRATIQUE

La Caverne du Dragon se découvre uniquement en visite guidée (1h15) :

  • pour le grand public : du 1er avril au 14 novembre de 10h à 18h (dernier départ à 16h30)
  • pour les groupes sur réservation : du 15 janvier au 31 mars et au 15 novembre au 15 décembre de 10h à 17h, fermé samedi et dimanche
  • pour le jeune public : des visites sont proposées le mercredi à 14h pendant les vacances scolaires (gratuit pour les moins de 7 ans)
  • Fermeture annuelle du 15 décembre au 15 janvier
  • Tarifs : 8€ / 4 € réduit / passeport famille 20 €

 

Informations et réservation  :
Centre d'Accueil du Visiteur du Chemin des Dames • Caverne du Dragon
RD 18 CD - 02160 OULCHES-LA-VALLÉE-FOULON
Tél. : 03 23 25 14 18 / Formulaire de contact

 

Les travaux du Centre d'Accueil du Visiteur du Chemin des Dames ont été cofinancés par la région et les fonds européens.

Projet cofinancé par la Région et les fonds européens.

Articles liés

Mémorial virtuel