Aller au contenu principal
Image de fond
A-
A
A+

Gaston Joseph Emile GABOUREL

Sergent - Armée française
Mort pour la France
Date du décès :
Commune du décès : Chemin des Dames - Pargny-Filain - ferme Le Panthéon
Circonstances du décès : 14h40 nouvelle attaque locale sur le boyau de l’Ecouvillon. Les grenadiers d’élite du Bataillon contre attaquèrent sur la droite du secteur et rétablirent la situation un moment compromise (rapport du Commandant Clayeux commandant le 31eme BCP). Pertes : 1 sergent et 2 chasseurs tués – 1 sergent 1 caporal et 10 chasseurs blessés. JMO du 31éme BCP, lequel ne cite jamais les noms des pertes.
JMO du 120 : Une escouade de grenadiers du 31 accourt et se porte résolument à l’entrée de la tranchée Moussard (mais horaire entre 3h45 et 6h). 22 tués : sergents Gabourel Gaston, Jacquinot Félix, Baudon Victor, 76 blessés, 38 disparus. 138 tot
Appartenant au 120, en surcharge "venant du 31éme BCP" (fiche de transcription en Mairie).
Image incitant à la contribution

État-civil

Nom : GABOUREL
Prénom(s) : Gaston Joseph Emile
Date de naissance :
Commune de naissance : Entre Deux Eaux
Département ou province de naissance : Vosges
Pays de naissance : France
Domicilié à : Entre-Deux-Eaux
Profession : cultivateur
Voir plus Voir moins
Formation/enseignement : cours complémentaire à Fraize en 1906 et 1907.
Situation familiale : Célibataire
Enfants : aucuns
Nom du père : GABOUREL
Prénom du père : Joseph Emile
Date de naissance du père :
Lieu de naissance du père : Entre-Deux-Eaux
Date de décès du père :
Lieu de décès du père : Entre-Deux-Eaux
Profession du père : cultivateur
Nom de la mère : ANTOINE
Prénom de la mère : Marie Elise
Date de naissance de la mère :
Lieu de naissance de la mère : Entre-Deux-Eaux
Date de décès de la mère :
Lieu de décès de la mère : Entre-Deux-Eaux
Profession de la mère : cultivatrice
Frères et Soeurs : uniquement une soeur : Marie Anna, épouse VILLAUME (19 mars 1881 - 26 octobre 1956), seule branche subsistante, donc disparition du Patronyme (unique sur 'mémoire des Hommes').
Autre(s) information(s) familiale(s) ou généalogique(s) : Le décès de Gaston, non marié, sans descendance, abouti à l'extinction du "Patronyme Gabourel" sur la commune d'Entre-Deux-Eaux. Sa sœur mariée le 2 juin 1906 à Julien Villaume né le 7décembre 1871, canonnier territorial, décédé de la grippe espagnole le 9 octobre 1918, hôpital militaire de Bruyères, Vosges 88 (évacuation de sa ferme de La Planchette par ambulance militaire, il était en "permission agricole", personne ne fut contaminé, ni son épouse, ni leur unique fille).
Ils ont eu une seule fille Anna Julienne dont Gaston était le parrain née le 1 mars 1907 - 16 février 2002 hôpital de 67 Sélestat, mariée à Alfred Petit, adjudant dans la Garde-Mobile (Gendarmerie).
Eux aussi, ont eu une seule fille, Monique née le 28 septembre 1928 à Strasbourg, décédée le 19 mars 2017 centre du Muesberg 68 Ribeauvillé (Aubure); mariée à Jean-Louis Guiot en 1952 (décédé en 1996); quatre enfants.

Service militaire

Grade : Sergent
Régiment : 120ème Bataillon de Chasseurs à pied
Division : 129
Lieu de recrutement (département) : Vosges
Lieu de recrutement (Commune) : Epinal
Voir plus Voir moins
Décoration(s) : Inconnue
Matricule au Corps : 1829
Matricule au recrutement : 1572

Sépulture

Lieu d'inhumation (commune) : Vailly-sur-Aisne
Lieu d'inhumation (département ou province) : Aisne
Lieu d'inhumation (pays) : France
Voir plus Voir moins
Type de sépulture : Tombe individuelle
Sépulture n° : 1342
Information(s) complémentaire(s) sur le lieu d'inhumation : Hypothèse 24 janvier 2022.
Le JMO du service de santé de la 129 Div. Inf. indique le 10 juillet, "décédés 139 inhumés à Vailly". Monument édifié par la famille du sergent Jacquinot.

Décès

Date du décès :
Circonstances du décès : 14h40 nouvelle attaque locale sur le boyau de l’Ecouvillon. Les grenadiers d’élite du Bataillon contre attaquèrent sur la droite du secteur et rétablirent la situation un moment compromise (rapport du Commandant Clayeux commandant le 31eme BCP). Pertes : 1 sergent et 2 chasseurs tués – 1 sergent 1 caporal et 10 chasseurs blessés. JMO du 31éme BCP, lequel ne cite jamais les noms des pertes.
JMO du 120 : Une escouade de grenadiers du 31 accourt et se porte résolument à l’entrée de la tranchée Moussard (mais horaire entre 3h45 et 6h). 22 tués : sergents Gabourel Gaston, Jacquinot Félix, Baudon Victor, 76 blessés, 38 disparus. 138 tot
Appartenant au 120, en surcharge "venant du 31éme BCP" (fiche de transcription en Mairie).
Cause officielle de la mort : Tué à l'ennemi
Lieu du décès (Commune) : Chemin des Dames - Pargny-Filain - ferme Le Panthéon
Lieu du décès (Département) : Aisne (02)
Date de transcription de l'acte de décès :
Lieu de transcription de l'acte de décés (Commune et département) : Entre Deux Eaux (Vosges)

Autres informations

Mentionné sur le monument :

Monuments aux morts de la Commune d'Entre-deux-Eaux, 88 Vosges (commune de naissance et de résidence en 1914).

Monument(s) du Chemin des Dames sur le(s)quel est inscrit le nom de ce combattant : Le monument à la mémoire de Félix Germain Jacquinot
Informations complémentaires : Pas de sépulture connue. Jusqu'à son décès en 1927, sa mère interdisait de fermer la porte d'entrée de la ferme à clé, "au cas où" il rentrerai... Cimetière de Vailly, tombes sergent Jacquinot venant du 4éBCP (et monument de sa famille) ainsi que les sergents Morand et Baudon (venant du 4BCP) tous tués lors de ces combats défensifs sous de violente rafales de pluies. Selon Mémoire Des Hommes, 26 tués, dont 6 disparus, Brialle, David, Devidehem, Henri, Kirsch et Maupin. il y a des distorsions avec le JMO du 120, et le livre de 1921, le "journal de Tranchée" mensuel daté de début août décrit exceptionnellement cette journée en première page. Seul le JMO du 121BCP mentionne de façon anecdotique sa non relève par le 120 le 21 juin. Le 20 juin, a eu lieu le peloton de Chacrise qui comptait 2 chasseurs du 60BCP. Le livre de 1921, donc peu soumis à la censure indique que le chef de bataillon quitte le commandement le 3 juillet pour des motifs "tout à son honneur...en ces périodes troubles pour l'armée".
GERVAIS Pascal le 06/12/2012 Source : Mémoire des Hommes - Sépultures de Guerre
ANTOINE Christiane le 05/12/2014 Source : Etat-civil Entre-Deux-Eaux, Mémoire des hommes
  • GERVAIS Pascal le 16/01/2008
  • GUIOT Jean-François le 25/01/2022
  • GUIOT Jean-François le 28/01/2022
  • GUIOT Jean-François le 01/02/2022
  • GUIOT Jean-François le 07/02/2022

Un jour, un combattant

Mort le
Amps Marcel Jean Baptiste portrait
Marcel Jean Baptiste AMPS
Soldat 2ème classe - Armée française
19ème Bataillon de Chasseurs à pied

Mémorial virtuel