Aller au contenu principal
Soldats français creusant et dégageant le terrain gagné aux allemands, Chemin des Dames (1917)
Chemin des Dames, on organise le terrain conquis (1917)
A-
A
A+

L'Armée italienne au Chemin des Dames en 1914-1918

Entrée en guerre aux côtés de la France et de la Grande-Bretagne en 1915, l’Italie est principalement opposée à l’Autriche-Hongrie contre laquelle des combats acharnés sont livrés dans le Frioul et le Tyrol. Bousculée en octobre 1917, l’armée italienne demande l’aide des alliés. Les renforts britanniques et français permettront de redresser la situation sur la Piave quelques semaines plus tard.

Promu au commandement unique des troupes alliées, le général Foch demande à l’Italie au printemps 1918 de fournir des troupes afin d’appuyer la contre-offensive qu’il prépare. Le 2e corps d’armée italien, comprenant environ 40 000 hommes sous les ordres du général Albricci, arrive en France le 10 avril 1918. Intégrés à la 5e armée française en mai, les 3e et 8e divisions sont engagées à l’ouest de Reims dès le mois de juin afin de contrer l’avancée allemande.

En septembre-octobre 1918, ils participent à la reconquête du Chemin des Dames et prennent les positions allemandes de Soupir et de Cerny-en-Laonnois en octobre et progressent ensuite en direction de Sissonne et de la ligne Hunding, contre laquelle ils subissent des pertes sévères.

Aujourd’hui, 592 soldats italiens reposent au cimetière militaire italien de Soupir. Leur mémoire est aussi honoré grâce à un jardin de la paix mis en place en 2018 dans le vieux village de Craonne.

Y.Fohlen / V.Dupont

Un jour, un combattant

Mort le
Image incitant à la contribution
Willy HOWITZ
Soldat - Armée allemande
Inconnu / Unknown / Unbekannter

Mémorial virtuel