Aller au contenu principal
Carte de la commune de Courtecon en 1888, extraite de la monographie communale
[Courtecon] Carte de la commune extraite de la monographie communale, 1888
A-
A
A+

Les vestiges du village de Courtecon

Eglise de Courtecon, en partie détruite.
[Courtecon] Eglise en partie détruite.
Carte de la commune de Courtecon en 1888, extraite de la monographie communale
[Courtecon] Carte de la commune extraite de la monographie communale, 1888

En 1186, le village de Courtecon qui dépendait de l’abbaye Saint-Jean de Laon comme les villages voisins de Crandelain, Malval, Trucy et une partie de ceux de Lierval et Colligis avait été érigé en une seule commune dont les habitants bénéficiaient de droits reconnus.

En 1914, Courtecon qui se prononçait « Courcon » est un petit village qui comptait 30 maisons et perdait régulièrement de la population depuis la fin du XIXe siècle (83 habitants en 1911). Occupé par les Allemands à partir de septembre 1914 et progressivement vidé de sa population, le village est transformé en campement et équipé d’installations militaires défensives par ses occupants.

02860 PANCY-COURTECON

Coordonnées GPS :
49°27'21.6"N / 3°39'06.3"E

Accès libre

Comme les autres communes de la vallée de l'Ailette, Courtecon est détruit en avril 1917 par l'artillerie française lors de la préparation de l'offensive Nivelle. Le village devait être atteint à H+2 le 16 avril par le Régiment de Tirailleurs marocains (153e D.I.), mais ce n’est que le 2 novembre que les Allemands abandonnent les lieux pour se retirer quelques hectomètres au nord, en bordure de l’Ailette.

Les communes de Pancy et Courtecon, en grande partie placées en "Zone rouge", sont fusionnées en 1923 pour former le village de Pancy-Courtecon.  Seul les ruines de Pancy ont été rebâties.
Une chapelle commémorative est érigée en 1932-1933 à l’emplacement de l’ancienne église Saint-Martin de Courtecon.

 

À  DÉCOUVRIR : les villages détruits du Chemin des Dames
La Communauté de Communes du Chemin des Dames a entrepris sur son territoire un programme de mise en valeur des différents sites des villages détruits avec l'implantation de pupitres d'interprétation présentant l'histoire  de ces hameaux et villages détruits pendant la Première Guerre mondiale. Retrouvez l'emplacement des vestiges et des panneaux d'interprétations grâce à la carte des villages détruits du Chemin des Dames.

 

Sources :
Recherches de Guy Marival
Monographie communale, Archives Départementales de l'Aisne
http://dictionnaireduchemindesdames.blogspot.fr
http://inventaire.hautsdefrance.fr

Mémorial virtuel