Accueil
Abonnez-vous à la newsletter
 

La Chanson de Craonne est depuis longtemps un élément central dans la mémoire de la Première Guerre mondiale. Chantée notamment par Marc Ogeret, Mouloudji et Maxime Le Forestier, elle est également présente dans plusieurs films dont "Un long dimanche de fiançailles" (J.-P. Jeunet, 2004)

La Chanson fut l’objet de multiples versions pendant la guerre sur l'air d'une valse à la mode "Bonsoir m’amour " composée par Adhelmar Sablon, en 1911. Cette chanson est d'abord connue sous le titre "La chanson de Lorette", en référence au plateau de Lorette en Artois. A partir de 1916, d'autres versions évoquent tantôt les combats de Champagne tantôt ceux de Verdun ou de la Somme.
 La chanson de Craonne apparaît à l'été 1917 : le "plateau" dont il est question est le plateau de Californie qui surplombe le village de Craonne, objectifs d'attaques incessantes et particulièrement sanglantes lors de l'offensive Nivelle, à partir du 16 avril 1917.

 

La Chanson de Craonne par Raymond LEFEBVRE et Paul VAILLANT-COUTURIER (331 Ko)



Aisne 14-18 Le centenaire - Au coeur de la Grande Guerre